• LC

Gestuelle: exemples de base pour consolider votre image de professionnel

Votre gestuelle en dit long sur vous – non moins que votre tenue – voilà pourquoi nous vous proposons quelques exemples de base, qui peuvent consolider votre image de professionnel qui réussit sa carrière et affectionne ce qu’il a choisi de faire.


La première chose que vous pouvez faire, quand vous monologuez pour vous exercer (si vous en êtes arrivé à cela) – c’est d’imaginer que vous êtes devant un carré, pas trop grand, et d’essayer de ne pas sortir vos mains de ses limites. Vos gestes réservés vous rendent respectable, fiable et persuasif.


Si vous connaissez les rudiments des mudras (positions codifiées et symboliques des mains), optez pour une pyramide – ce qui confère de l’assurance et du calme à vos mouvements. L’important, c’est d’avoir les mains et le visage décontractés afin de ne pas provoquer l’effet contraire.


L’interlocuteur ne doit pas ressentir une envie de domination de votre part ou n’importe quelles autres superstructures.


À ceux qui s’y connaissent en PNL (programmation neuro-linguistique), rappelons que mieux vaut ne voir aucun rapport plutôt qu’un rapport trop voyant.


Le ballon entre les mains est utilisé par de nombreux orateurs, surtout quand cela va de pair avec leurs larges postures. Celles-ci, à notre avis, ont l’air peu élégant et, en plus, le ballon – ça fait trop Steve Jobs.


Les émotions positives se suffisent à elles-mêmes.


Les paumes des mains – tournées vers le haut ou vers le bas? Cela dépend de ce que vous visez – évoquer des perspectives ou convaincre que tout est déjà en place. Ressentez les vibrations de ces deux gestes et servez-vous de celui que vous croyez le plus approprié dans telle ou telle situation.


Ne montrez jamais du doigt. Si vous devez indiquer une direction – utilisez la paume de votre main. Le pouce doit rester à côté de l’index.



Cordialement Votre,

Anastasia Chevtchenko





©2016 by La Classe.